ACTUALITÉ / LA DETRESSE DES AFRICAINS, DEVENUS INDESIRABLES EN RUSSIE

Selon francetvinfo.fr, ils vivent dans une société qui les rejette et qui ne leur accorde aucun droit. La plupart sont des étudiants africains venus en Russie pour y suivre leurs études. Diplômés ou pas, ils sont exclus de toute activité professionnelle légale et sont la cible permanente des ultranationalistes russes. Alors, ils se barricadent, la peur au ventre, dans l’indifférence générale.

Avant l’effondrement de l’URSS, les jeunes Africains affluaient à Moscou sur le campus de la célèbre Université Patrice Lumumba. Du nom du nationaliste congolais assassiné au début des années 60. Elle a été rebaptisée Université de l’amitié des peuples.

Des milliers d’étudiants étaient reçus à bras ouverts en Union soviétique. Médecins, ingénieurs, économistes, juristes… et révolutionnaires africains. Ils pouvaient poursuivre leurs études pendant des années, tous frais payés par le Kremlin, soucieux de freiner l’influence occidentale en Afrique à l’époque de la Guerre froide.

A la chute du mur de Berlin en novembre 1989, ils étaient près de 30.000 étudiants africains à fréquenter les universités soviétiques.

Avec la disparition de l’URSS, cette page a été définitivement tournée. C’est aux pays de provenance ou aux parents qu’il revient désormais de financer les études de ceux qui décrochent un visa pour la Russie.

En 2013, des étudiants venus de 42 pays africains poursuivaient leurs études dans l’ex-Union soviétique. Ils vivent dans la précarité et l’insécurité, dans une société gangrenée par le racisme anti-noir.

«Ici c’est la Russie, on ne vous connaît pas»
Qu’ils soient détenteurs de papiers de séjour légaux ou pas, ils vivent tous dans la précarité. C’est ce qu’explique ce Camerounais qui s’est confié à RFI.

Arrivé à Moscou en 2005, il a décroché un diplôme en management d’entreprise après six ans d’études. Mais là-bas, pas de travail pour les Noirs, bardés de diplômes russes ou pas. Pour survivre, il faut travailler au noir, soupire-t-il…

La volonté de Dieu est que tous les hommes soient sauvés  et viennent à la connaissance de la vérité (1 Timothée 2 : 15). Et  » Il n’y a de salut en aucun autre (que Jésus) ; car il n’y a sous le ciel aucun autre Nom (que celui de Jésus) qui ait été donné aux hommes par lequel nous devions être sauvés. « Actes 4 :12.

C’est pourquoi l’appel à la repentance, à la foi en Jésus est lancé à tous. Car en Jésus, il n’y a pas d’injustice (raciale ou autre), il y a quelque chose de beaucoup plus excellent qu’une aisance sociale sur la terre : c’est la vie éternelle avec Dieu.

 »  Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit2, pour être un même corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, nous avons tous, dis-je, été abreuvés d’un seul Esprit. 14 Ainsi, le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.  » 1 Corinthiens 12 : 13.

 

Leave a Reply