ACTUALITÉ / PAKISTAN: DES PARENTS ACCUSES D’AVOIR TUE LEUR FILLE ENCEINTE AU NOM DE L’HONNEUR

rtbf.be relate dans un article qu’une jeune femme enceinte de son deuxième enfant a été égorgée par des proches pour s’être mariée sans leur consentement, dans l’est du Pakistan, ont indiqué des responsables vendredi, après ce nouveau crime commis au nom de l’honneur.

Muqaddas Bibi, 22 ans, avait épousé Taufiq Ahmed il y a trois ans en dépit de l’opposition de sa famille, qui considérait qu’un mariage d’amour – par opposition à un mariage arrangé – était une source de honte, a indiqué à l’AFP un policier chargé de l’enquête.

La jeune fille et sa famille ont coupé les liens à la suite de ce mariage, a-t-il ajouté, mais sa mère et son frère se seraient présentés dans une clinique où elle subissait des examens jeudi, et l’auraient convaincue de les suivre, assurant avoir accepté sa décision.

L’honneur familial, cause de nombreux crimes

Selon le chef du commissariat local, Gohar Abbas, lorsque la jeune femme est arrivée chez elle, son père, son frère et sa mère lui ont tranché la gorge avec un couteau, la tuant sur le coup. Muqaddas Bibi avait une fillette de 10 mois, et elle était enceinte de sept mois lorsqu’elle a été tuée, a-t-il ajouté.

Les suspects, recherchés par la police, ont fui le domicile familial du village de Buttaranwali, à quelques 75 kilomètres de la capitale provinciale de Lahore. Un autre membre de la famille a été arrêté pour incitation au meurtre, a ajouté le policier.

Des centaines de femmes sont tuées chaque année au Pakistan par des proches sous prétexte qu’elles auraient bafoué l’honneur familial. La semaine dernière, une adolescente, Zeenat Bibi, a été tuée par sa mère à Lahore pour avoir épousé l’homme de son choix, un cas qui a choqué le pays. Peu après dans la même ville, un couple a été tué pour la même raison. Et dimanche, une jeune fille chrétienne a été tuée par son frère car elle voulait se marier à sa guise, dans la ville de Sialkot, toujours dans la province centrale du Pendjab.

Les Saintes Écritures (la Bible)

Le mariage est avant tout une alliance instituée par Dieu Lui-même. Celle-ci est contractée entre un homme et une femme qui se donnent l’un à l’autre, sans restriction et d’un commun accord, pour constituer une seule unité complémentaire.

« L’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 2 : 24.

De ce fait, lorsque Dieu (révélé en la personne de Jésus) n’est pas le fondement et le repère en ce qui concerne entre autres le mariage et la famille, cela laisse libre cours à toutes sortes de déviations au nom des lois, coutumes et mentalités pratiquées. Or :

« Ainsi parle Yahweh : N’apprenez pas les façons de faire des nations1, et ne craignez pas les signes des cieux, parce que les nations les craignent.Car les lois des peuples ne sont que vanité. » Jérémie 10 : 2-3

« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie, et par de vaines tromperies conformes à la tradition des hommes et aux rudiments du monde, et non selon Christ. » Colossiens 2:8.

De plus, la colère de l’Homme n’accomplit pas la justice de Dieu. Car l’homme, tout autant que la femme, a de la valeur aux yeux du Créateur. Et celui-ci ne tolère pas le meurtre quelles que soient les raisons. Ce débordement de méchanceté et d’insensibilité qui pousse des membres d’une même famille à s’entre tuer, démontre combien l’Homme, même s’il se revendique croyant, a besoin d’être délivré du poids de la culture et des traditions (pour beaucoup inspirées par des démons) et combien la Bible dit vrai lorsque Jésus annonce son retour imminent.

« Or sache aussi ceci, que dans les derniers jours1 il surviendra des temps difficiles. Car les hommes seront idolâtres d’eux-mêmes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, sans affection naturelle, sans fidélité, calomniateurs, intempérants, cruels, haïssant les gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, amis des voluptés plutôt qu’amis de Dieu2, ayant l’apparence3 de la piété, mais en ayant renié la force. » 2 Timothée 3 : 1-4.

« Tu ne tueras point. » Deutéronome 5 :17.

Prions donc pour toutes ces personnes qui commettent de telles cruautés (car Jésus veut aussi les sauver), pour les familles victimes afin qu’elles expérimentent la guérison et la révélation de Jésus. Mais aussi, soyons interpellés à nous attacher au Seigneur pour ceux qui ont accepté de le suivre.

« Je vous dis donc, et je vous conjure de la part du Seigneur, de ne plus vous conduire comme le reste des Gentils qui suivent la vanité de leurs pensées. » Éphésiens 4 : 17

« Et ne vous conformez pas à l’âge présent, mais soyez transformés1 par le renouvellement2 de votre esprit, afin que vous éprouviez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » Romains 12 : 2.

© lavoixdeceluiquicrie – Reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.

 

Print Friendly, PDF & Email
Partager

Leave a Reply