ACTUALITÉ / QUEBEC_UNE BIBLE PARMI LES BONBONS D’HALLOWEEN FAIT POLEMIQUE

Des enfants du quartier Sainte-Foy de Québec ont reçu plus que des bonbons cette année. Une résidente du secteur a cru bon d’inclure un Nouveau Testament à l’intérieur de leur sac à surprises.

Selon Le Journal de Montréal, plusieurs parents choqués, se sont insurgés contre cette initiative. Certains d’entre eux estiment en effet que « c’est comme de la propagande… Le but de l’Halloween, c’est que les enfants ramassent des bonbons déguisés et qu’ils aient du plaisir. Ce n’est aucunement d’avoir une éducation religieuse ».

Ce type de réaction démontre ô combien l’Homme éloigne sa vie d’une relation avec Celui qui est pourtant son Créateur. A la limite, il tolère sa présence dans son entourage en le nommant « religion ». Alors que le but de Dieu le Créateur révélé en la personne de Jésus n’est pas d’instaurer une religion ; mais de restaurer avec l’Homme, une relation brisée par le péché.

Comment effectivement comprendre que ces parents sont plus enthousiastes et réceptifs à exposer leurs enfants à cette tradition (Halloween) qui veut que les enfants se déguisent avec des costumes effrayants comme des costumes de fantômes, de sorcières, de monstres ou de vampires et aillent sonner aux portes en demandant des friandises avec la formule : Trick or treat! qui signifie « des bonbons ou un sort ! » ?

Sachant également que  plusieurs historiens  considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux… une période close en dehors du temps. C’est la période où les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde (Il s’agit là de démons ou des dieux des Tuatha Dé Danann).

Comment expliquer que ces parents ne voient pas d’inconvénients à ce que leur progénitures soient en communion avec des démons, mais s’offusquent face à l’initiative d’une voisine « de témoigner de l’amour de Jésus aux enfants qui ne le connaissent peut-être pas. » ?

Nous encourageons de ce fait, tous les enfants de Dieu de persévérer dans l’évangélisation, à sortir le plus grand nombre possible de l’ignorance, de la servitude du péché et de la mort, avec la force, l’audace, la sagesse et le courage que communique le Saint-Esprit !

« Je te somme devant Dieu et devant le Seigneur Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, lors de son apparition et de son règne, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non. Reprends, censure, exhorte avec toute douceur d’esprit et avec doctrine. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais aimant qu’on leur chatouille les oreilles par des discours agréables, ils chercheront des docteurs qui répondent à leurs désirs1. Et ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables. Mais toi, veille en toutes choses, souffre les afflictions, fais l’œuvre d’un évangéliste, rends ton service pleinement approuvé. » 2 Timothée 4 : 1-5.

Jésus revient rapidement !

lavoixdeceluiquicrie

Print Friendly, PDF & Email
Partager

Leave a Reply