J’ai trouvé

J’ai trouvé la source;

Celle  qui  jaillit de l’ancien rocher.

Elle ne tarie jamais.

Les années passent, les hommes qu’elle abreuve meurent,

Mais elle, elle demeure à toujours.

J’ai trouvé le pain.

Celui qui vient du ciel et qui nourrit  tous ceux qui ont faim de la justice.

J’ai trouvé le lion,

De la tribu de Juda qui garde les  fils du Dieu vivant.

J’ai trouvé l’agneau.

Le seul qui ôte l’iniquité de l’humanité.

J’ai trouvé le soleil,

Qui se lève pour redonner encore espoir,

Et qui rend justice à l’opprimé.

J’ai trouvé la verge,

Qui se lève au-dessus de tout obstacle,

Et qui renverse les forteresses.

J’ai trouvé le livre de vie,

Qui contient les noms  des conviés au festin des noces de l’agneau.

J’ai trouvé l’arche.

Celle de la nouvelle alliance,

Qui abrite les rachetés du monde,

Et qui les délivre de la colère à venir.

J’ai trouvé le Dieu.

Unique  et véritable le créateur, le Père céleste.

J’ai trouvé le chemin;

Etroit et véritable qui nous conduit auprès du père.

J’ai trouvé la vérité,

Qui fait tomber les chaînes de l’esclavage et de l’ignorance.

J’ai trouvé la vie;

Au-delà de l’ordinaire mais la vie éternelle.

J’ai trouvé l’espérance,

Contre toute autre espérance terrestre.

J’ai trouvé le trésor;

Bien plus précieux que l’or et les diamants.

J’ai trouvé le nom;

Au-dessus de tout nom,

Par lequel nous avons tout,

Et dans lequel nous sommes appelés enfants de Dieu.

 

J’ai trouvé JÉSUS!

Print Friendly, PDF & Email
Partager

Leave a Reply