EXHORTATION: SOYONS DES VRAIS ADORATEURS

Nous ne cesserons de parler de l’adoration, car elle est au centre de notre vie chrétienne. En effet, Dieu nous a créé c’est pour l’adorer, le célébrer de tout notre coeur, de toute notre âme, de toute notre force et de toutes nos pensées (Exos 20 :1-2). Après la chute de l’homme dans le jardin d’Eden, Dieu n‘a cessé de rechercher les véritables adorateurs.
Dans l’évangile de Jean au chapitre 4, la conversation entre Jésus et la femme samaritaine est pleine d’enseignements. Aux versés 23-24 de ce chapitre, Jésus nous dit que les vrais adorateurs sont ceux qui l’adorent en esprit et en véritable et non des lèvres. Donc les vrais adorateurs ne sont pas ceux qui ont des belles voix ou ceux qui jouent bien à un instrument de musique, ou qui prêchent bien, mais des personnes qui sont nés d’en haut et qui ont une vie sanctifiée et consacrée à Dieu. Beaucoup de gens se trompent en pensant que parce qu’ils ont des belles voix qu’ils sont agréables à Yahweh alors qu’ils vivent dans le péché.
Dans Romains 12 v1, l’apôtre Paul dit : « Je vous exhorte donc, mes frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte raisonnable.» le mot sacrifice mentionné dans ce passage fait référence au sacrifice d’holocauste, sacrifice qui était entièrement consumé par le feu et qui était agréable à Yahweh. Donc le culte ou l’adoration n‘est rien d’autre que le fruit de notre vie totalement consacrée au Seigneur. Ce qui caractérise la vie d’un adorateur, c’est sa vie de sainteté aussi bien dans nos paroles, pensées, actes, en gros la sanctification que dans tous les aspects de notre vie. Quand Abraham alla offrir son fils Isaac en sacrifice, il décrit cet acte comme étant une adoration (Genèse 22).
Un vrai adorateur ne cherche pas l’approbation des hommes ou à être vu, mais il cherche toujours à s’effacer et à élever Jésus-Christ la Star des stars, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. Jean-Baptiste en parlant de Jésus affirma ce qui suit : « il faut qu’il croisse et que je diminue.»(Jean 3 :30).
Il faut aussi comprendre d’autre part qu’un vrai adorateur sait bénir Dieu aussi bien dans les bons comme dans les moments. Les mauvais moments. C’est même dans les mauvais moments que découle la véritable adoration et qui est agréable à Dieu. En effet, lorsqu’on est éprouvé d’une manière ou d’une autre et que nous bénissons Dieu et le louons de tout notre coeur, nous sommes des véritables adorateurs. Car ils comprennent que toutes choses concours au bien de ceux qui aiment Dieu (Hébreux 8 :28). Job est un exemple d’un vrai adorateur. Car malgré tous les maux qui lui sont arrivés, il a béni Yahweh (Job 1 et 2). Où sont les véritables adorateurs ? Comme ils deviennent de plus en plus rares ! Ce sont les vrais adorateurs qui monteront lorsque la trompète sonnera pour aller au ciel.
Je nous exhorte tous à être des véritables adorateurs.
AMEN GLOIRE A DIEU !

Print Friendly, PDF & Email
Partager